roumanie
Merde il pleut… 5 juillet
5 heures du matin, j’ai des frissons, froid dans la tente, mais aussi, mais surtout, un bruit bizarre me reveille, merde il pleut! J’aime bien la pluie en camping parce qu’elle me fait dormir, mais là en bivouac au milieu de rien dans une tente minuscule avec des réserves de nourriture et d’eau très limitées j’aime beaucoup moins. Heureusement ça se calme vite. Comme je suis éveillé et que je n’ai plus trop envie de dormir, je prépare les bagages et je prends la route.
À 6h15 je suis sur le vélo. Les jambes semblent avoir récupéré suffisamment des efforts de la vieille, ça roule.
Dans mon récit d’hier je me suis rendu compte que j’avais peut être été un peu gourmand pour la première étape, qu’elle s’avère fort dure. Mais cela concernait le cycliste qui aime ça, donc ce n’était pas vraiment un problème, là dans la descente je me rends compte que l’état des pistes est peut être un peu trop pourri et que c’est Grimp´tout qui pourrait souffrir. Je roule vraiment lentement, et même parfois je descends du vélo pour quelques passages délicats. Plusieurs fois j’évite de justesse la chute. Grimp´tout. est techniquement un VTC, un « vélo tout chemin », mais parfois je me demande si la route que j’emprunte est encore un chemin… C’est vraiment limite, je pense que pour ce genre de tracé, l’idéal serait probablement un bon VTT avec une remorque. Cela me fait remettre en question la suite de l’itinéraire, je vais peut être un peu mois chercher à éviter le bitume, je n’ai vraiment pas envie de devoir abandonner sur casse mécanique, surtout au milieu de nulle part.
En route je ne croise pas grand monde, un berger ses moutons et ses chiens et 2 charrettes de bois. Triste réalité de ce pays, et des regions pauvres en général, les charrettes sont largement surchargées par rapport aux capacités des chevaux à les tirer sur ces mauvaises pistes, dans de pareilles pentes. La solution logique serait peut être de charger moins, l’autre moins logique, nettement plus cruelle est de frapper les animaux pour qu’ils avançant quand même. Le spectacle me révulse mais qu’y puis-je, ces gens n’ont rien et leurs seules références en ce monde sont les habitudes acquises de leurs parents qui ont « toujours fait ainsi ». Le pire, je pense, c’est que des gosses accompagnent la charrette et trouvent drôle de voir les chevaux torturés, chutants à de nombreuses reprises souffrant énormément. Le système n’est malheureusement pas prêt de changer. Moi, sur le coup, j’ai, pour un temps, de bonnes jambes. Je m’éloigne vite.
Image
Après une descente vraiment infernale, j’arrive à Șighetu Marmitei, l’orientation a vraiment posé des problèmes là haut car je suis à 20 bornes environs du point que j’espérais atteindre. J’irai y faire un tour demain avec le vélo sans les bagages.
Image
Je me trouve un petit hôtel. Une bonne douche je pars faire un peu de tourisme dans la ville. Un petit tour au marché et dans le centre de la ville qui a gardé quelques bâtiments qui ne manquent pas de charme.
Image
Puis je consacre l’après midi à la visite du « Mémorial aux victimes du communisme et de la résistance », le musée se trouve à l’intérieur d’une ancienne prison dans laquelle chaque cellule développe un thème en détails. Quelques salles forts émouvantes en particulier pour moi celle consacrées à la poésie en prison ou à l’enseignement. Une visite dont on ne sort pas tout à fait indemne!
Image
Advertisements

Merde il pleut… 5 juillet 5 heures du

En passant

2 thoughts on “Merde il pleut… 5 juillet 5 heures du

  1. Hertje dit :

    Reportage instructif.
    Envoie d’autres infos et photos comme ça.
    Peux-tu donner le prix d’un pain et celui d’un journal ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion /  Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s